L'Empire Romain

Publié le par Allan BARRE

En - 27, Octave met fin aux guerres civiles et devient empereur sous le nom d'Auguste.

Il cumule tous les pouvoirs (l'armée, la religion, il édicte les lois).

Il peut même désigner son successeur.

C'est un pouvoir absolu.

Les empereurs s'attachent surtout a consolider les frontières de l'Empire (les limes).

L'organisation de l'Empire (divisé en provinces dirigées par un gouverneur nommé par l'empereur) assure la paix intérieur (la paix romaine) et l'essor de l'économie.

Défrichements et drainages permettent des cultures variées dans toutes les provinces (Gaules, Espagne).

L'exploitation des mines, la fabrication de produits de luxe assurent une intense activité commerciale.

Les échanges avec l'Extrême-Orient et l'Afrique sont considérables.

La Méditerranée est très fréquentée : blé, huile et vin sont stockés dans des amphores que transportent les bateaux.

La construction de villes (selon un plan géométrique de part et d'autre du cardo - l'avenue Nord-Sud - et du decumanus - avenue orientée Est-Ouest-, dont l'intersection est le forum) traduit la richesse de la vie.

Rome, capitale de plus d'un million d'habitants, devient un modèle.

La société est très hiérarchisée.

La bourgeoisie municipale habite de grandes demeures (domus), administre la cité.

La langue latine se repand, mais l'art officiel est un mélange d'art grec et d'art romain (art greco-romain).

Une loi d'Hadrien (117-138) autorise les paysans les plus pauvres à exploiter les terres laissées en friche.

Publié dans Histoire

Commenter cet article