La Gaule romaine

Publié le par Allan BARRE

Une fois conquise, la Gaule est divisée en quatre provinces.

Lyon (lugdunum fondée en 43 av. J.-C.) en est la capitale politique et religieuse.

Le réseau urbain est développé.

Les villes sont bâties et organisées selon le modèle des villes romaines (forum, théâtre, thermes, amphithéâtre, aqueduc...).

Hormis une cohorte urbaines à Lyon, il n'y a pas de légion (armée) stationnée en Gaule.

La paix romaine permet le développement de l'économie : agriculture (pratiquée sur de grands domaines), artisanat (céramique et travail des métaux).

Les échanges commerciaux s'intensifient entre Rome et les provinces gauloises.

Les notables gaulois participent à la vie de la cité, latinisent leur nom et adoptent le genre de vie des Romains (langue, religions).

Dans les campagnes, la romanisation est difficile.

Les habitants gardent leurs habitudes celtes, mélangent dieux celtes et dieux romains.

Ce mélange d'éléments romains et celtes crée une civilisation originale : la civilisation gallo-romaine.

Mais l'Empire est menacé de toutes parts.

La paix romaine s'achève.

L'anarchie s'installe au IIeme et IIIeme siècles.

En 395, pour faciliter la défense du territoire, l'empereur Théodose partage son Empire entre ses deux fils.

Dorénavant, il existe un Empire Romains d'Orient, avec constantinople pour capitale, et un Empire Romains d'Occident.

En 476, l'empereur romain d'Occident est renversé par un chef germanique.

Il ne reste plus que l'Empire Romain d'Orient.

Publié dans Histoire

Commenter cet article